Marianne Chargois

La personnalité professionnelle de Marianne Chargois se caractérise par un mélange de compétences conventionnelles et autodidactes. Celles-ci pourraient se regrouper sous deux grandes catégories : celle du travail scénique et celle du travail sexuel. Croisant parcours artistique institutionnel et performances sexuelles confidentielles, Marianne travaille sur les scènes de danse contemporaine, de façon suivie ou ponctuelle avec différents chorégraphes français (Gaëlle Bourges, Philippe Decouflé, Michel Schweizer, Éric Arnal Burtschy, François Chaignaud et Cécilia Bengolea, Matthieu Hocquemiller) ; par ailleurs, elle danse en théâtre érotique, escroque en peep-show, exerce comme maîtresse bdsm ; et développe divers projets théoriques, pratiques et artistiques sur les questions sexuelles.

Elle est l’auteure de Le petit théâtre masturbatoire paru en 2012 aux éditions Humus, mène un mémoire de recherche à l’EHESS en section genre, politique et sexualité, et co-programme la première édition du festival Explicit en 2015 aux côtés de Matthieu Hocquemiller, pour le Centre Dramatique National hTh de Montpellier (direction Rodrigo Garcia).

photo