ANDRÉ

Le 19 mars 1966, la Maison de la Culture d’Amiens est inaugurée par André Malraux, alors Ministre des Affaires Culturelles. Son projet, le voici : « religion en moins, les Maisons de la culture sont les modernes cathédrales : le lieu où les gens se rencontrent pour rencontrer ce qu’il y a de meilleur en eux ». À Amiens en mars 66, on peut voir « La Chinoise » de Jean-Luc Godard, des mises en scène des jeunes Ariane Mnouchkine et Patrice Chéreau, quelques œuvres du Louvre sorties spécialement du musée parisien pour l’occasion – un Fragonard, un Hubert Robert, un Manet, un Cézanne, etc.

Qu’en est-il de ces « maisons » plus de cinquante ans plus tard ? C’est ce que la performance creusera, en inaugurant donc la « Cité (éphémère) de la danse » par un discours – tradition oblige – mais avec des pauses : des exercices pratiques proposés à l’assemblée de spectateurs. On prendra le temps de méditer les mots de Malraux : « il n’y a pas, il n’y aura pas de Maisons de la culture sur la base de l’État ni d’ailleurs de la municipalité ; la Maison de la culture, c’est vous. Il s’agit de savoir si vous voulez le faire ou si vous ne le voulez pas. Et, si vous le voulez, je vous dis que vous tentez une des plus belles choses qu’on ait tentées en France, parce que alors, avant dix ans, ce mot hideux de « province » aura cessé d’exister en France ».

Malraux avait raison au moins sur un point : on ne dit plus « province » aujourd’hui, mais « région ». Mais pour le reste ?

Création le 27 juin 2020 à la Maison de la Culture d’Amiens.