Confluence n°1

Dans le cadre de son exposition Sous les lunes de Jupiter à l’automne 2018, Gwendoline Robin a invité la chorégraphe Gaëlle Bourges et le musicien Stéphane Monteiro (a.k.a XtroniK) à une rencontre improvisée : une performance qui mêle mouvements et résonances de matériaux, sons de la Nasa trafiqués, imaginaire gréco-romain et champ magnétique, lunes galiléennes et émissions radioélectriques.

Aujourd’hui la performance a sa vie propre, et est présentée dans différents espaces, avec ou sans l’exposition.