Juste Camille

Histoire de Camille est le nom donné à un panneau peint qu’on peut voir au rez-de-chaussée du Musée des Beaux-Arts de Tours : il est la partie antérieure d’un coffre de mariage, a été peint vers 1460-1470 à Florence, et fait partie des quelques oeuvres MNR (Musées Nationaux Récupération) que le musée de Tours abrite. Entre étude historique et jeu chorégraphique, Juste Camille donne à voir les scènes peintes de ce coffre italien. Les scènes illustrent l’histoire de l’héroïne Camille (qu’on trouve dans L’Énéide) : entre fuite et enfance sauvage, figure d’amazone et bataille épique, les imaginaires et les danses voyagent à souhait – avec chevaux et trompettes en carton, fausse rivière, vrai violon, scie musicale, chanson ; avec beaucoup de Virgile et un peu de Boccace, mais pas trop (il était quand même vachement misogyne, l’auteur du Décaméron).

Juste Camille # 1 a été créée en juin 2018 au Centre Chorégraphique National de Tours – direction Thomas Lebrun, dans le cadre de l’Atelier chorégraphique.

Juste Camille # 2  est créée pour et par les artistes étudiant.e.s de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (Charleville-Mézières) le 16 mars 2024.

Photo de couverture : ©Hervé Dapremont pour l’Institut International de la Marionnette / ESNAM